fbpx

Très engagé dans la vie associative, élu communautaire et propriétaire d’un gîte de charme, Philippe Le Révérend se passionne pour le vélo de voyage. Ambassadeur de l’office de tourisme du Carladès, il entend bien développer les « balades cyclo » dans le Cantal grâce au vélo électrique.

En dépit de ses origines provençales, Philipe Le Révérend est particulièrement impliqué dans la vie associative du Carladès, où il s’est établi en 1981 comme ingénieur agricole. Ambassadeur de l’office de tourisme du Carladès depuis peu, cet habitant de Salvanhac a présidé durant quinze ans le Vic Tennis Parc, a été vice-président de l’office du tourisme du Carladès quand c’était encore une association et est à la fois conseiller communautaire et municipal.

« Mon épouse, cantalienne pure souche, est céramiste et son magasin, la Poterie du Pas de Cère, jouxte notre maison. Nous louons par ailleurs un gîte de charme de douze places, ce qui draine une clientèle touristique importante. »

Philippe Le Révérend ambassadeur vélo du Carladès

Vers un cyclotourisme familial de proximité

Non content de porter ces multiples casquettes, Philippe, retraité, défend une pratique du « vélo de voyage » qu’il aimerait développer dans le Carladès. « Grâce au vélo électrique, on peut imaginer de nouveaux circuits de découverte, différents du VTT et du vélo de route, pour visiter le Carladès sur une demi-journée ou une journée », assure ce passionné, qui a effectué une boucle de 2 300 km en juin 2021 avec sa femme jusqu’au Pays basque, en remontant par la Vélodyssée et la Flow Vélo.

« Nous faisons ça deux fois par an depuis une dizaine d’années et n’avons pas une pratique du vélo intense le reste du temps, assure Philippe, preuve que cette activité peut constituer une alternative attractive pour des familles avec enfants, pour peu qu’on multiplie les stations de location de VAE ».

Découvrir le cantal en vélo électrique

Pour l’heure, plusieurs stations proposent des VTT électriques en location, à Pailherols et au Lioran.

Parmi les circuits qu’il recommande :

  • La boucle des châteaux (19 km, prévoir 1 h 30, voire 3 heures, si visite) : Vic-Polminhac (château de Comblat, château de Pesteils, château de Clavière, château de Vixouze, et retour par Aris, rive gauche de la Cère.
  • L’arboretum de la Plantelière (45 km aller-retour, prévoir 3 heures, voire 4 heures si visite) par la magnifique petite route qui descend sur la rive gauche de la Cère, jusqu’à l’arboretum de la Plantelière en passant par Vézac et son golf.
  • La route des Montagnes : Vic-Pailherols-Lacapelle Barrès-Jou-sous Monjou (50 km aller-retour). Prévoir une demi-journée.
  • La boucle de Raulhac par le plateau de Badailhac : Vic-Jou-sous-Monjou, Raulhac, Carlat et le plateau de Badailhac. Retour par le hameau de Vernet. 40 km. Prévoir 3 heures, voire plus si visites des églises de Jou et Raulhac.
  • Les plateaux basaltiques de Carlat et Ronesque (60 km aller-retour). Prévoir 4 heures, voire 5 heures, si visite virtuelle du Rocher de Carlat.
  • Les Gorges de la Jordanne. 70 km. Pour les plus sportifs, via col du Perthus par Saint-Jacques-des-Blats, puis en redescendant par la vallée de la Jordanne, en revenant par Saint-Simon, Giou de Mamou et Yolet. Prévoir 4 h 30, voire la journée si visite des gorges de la Jordanne et de l’église de St Simon.

« Une fois que j’aurai testé l’autonomie des batteries sur ces circuits, nous les mettrons en ligne sur les application Visorando et Cirkwi, projette Philippe Le Révérend, prompt à donner des conseils. Évitez la nationale 122, n’empruntez que les petites routes, avec un casque, de l’eau, un casse-croûte et une trousse à pharmacie ! N’oubliez pas le coupe-vent, même par beau temps, car l’air est frais dans les descentes. Si vous avez des enfants, ils peuvent pratiquer le vélo ou le VTT électrique dès 10 ans. Attention, les VTT en location n’ont pas de sacoches, donc prévoyez un sac à dos. »

Un GR de pays en projet dans le Carladès

En tant que conseiller communautaire, Philippe Le Révérend s’investit aussi dans la création d’un GR de pays qui proposera le tour du Carlades à pied en 7 jours (ou en VTT ou à cheval). « Nous allons connecter les chemins existants sur les onze communes du Carladès et faire labelliser ce circuit par la Fédération française de randonnée, explique Philippe, si nous obtenons les financements nécessaires. Un topoguide accompagnera ce nouveau produit touristique. »

Coups de cœur

  • Des baignades dans l’eau froide : « Depuis que j’ai fait un stage d’immersion en eau froide avec un moniteur adepte de la méthode Wim Hof, je prends une douche froide chaque matin et je me baigne deux ou trois fois par an dans l’eau froide, en rivière. »
  • La randonnée au Têton de Vénus le matin « pour voir le lever du soleil, en partant du Font d’Alagnon (comptez une bonne demi-journée pour cette balade dont l’aller est un peu sportif) ».
  • Des parties de tennis sur les 3 superbes courts en terre battue traditionnelle du Parc des sports de Vic-sur-Cère.
  • La visite de la ferme de la Molède, à Thiézac, , « où un jeune couple élève une soixantaine de brebis laitières et propose une excellente viande d’agneau bio ».
auteur

par Catherine Levesque
le 14 novembre 2022

Virginie - 17 novembre 2022

Merci beaucoup !

Rigal - 16 novembre 2022

très bonne initiative pour découvrir ou redécouvrir nos superbes endroits qu'offre notre Carlades .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FAQ
Météo
Du jour picto picto -2.1° picto 6.8km/h
06/12 picto picto -1.8° picto 7.1km/h
07/12 picto 2.9° picto 3.4km/h
08/12 picto 2.0° picto 2.9km/h
09/12 picto picto 3.8° picto 2.7km/h

Webcams Le Lioran