fbpx

Vous voulez goûter de l’eau ferrugineuse ? Munissez-vous d’une gourde et servez-vous à la source de Vic-sur-Cère, dont la réputation fit de la ville une station thermale dynamique au XIXe siècle. De ce passé fastueux, la capitale du Carladès conserve un riche patrimoine architectural, plusieurs hôtels et un casino.

Muni de bouteilles vides, un habitant fait le plein d’eau de source sous le petit kiosque (1897-1898) de Vic-sur-Cère, dans le square qui fait face à la Maison des Eaux minérales, près de la gare.

Rachetée en 1979 par la commune, cette source connue depuis l’Antiquité produit une eau gazeuse dont le goût surprend ! Riche en fer (4,8 mg/L), comme en témoignent les traces de rouille qu’elle dépose sur la paroi de la fontaine, elle jaillit entre 12 °C et 15 °C par la bouche d’une tête de lion en bronze. Bicarbonatée, cette eau minérale présente des vertus digestives et diurétiques. Vertus qui seraient à l’origine du nom de la ville, puisque les historiens attribuent aux Celtes le radical « Vich », qui signfie « force », que les Romains transformèrent en “Vicus” (bourg).

la source de vic sur cere cantal

Une cure d’eaux pour la Reine Margot

S’il ne reste aucune trace des bains détruits en 1965, la Maison des Eaux minérales, qui fait l’objet d’un projet de rénovation, a été aménagée dans l’ancienne usine d’embouteillage.

Tombée dans l’oubli au Moyen Âge, la source thermale aurait été retrouvée en 1560 par un jeune vacher, remarquant que ses bêtes allaient toujours s’abreuver au même endroit.

« Lors de son exil à la forteresse de Carlat, entre 1585 et 1586, la Reine Margot serait tombée malade et aurait guéri après une cure d’eau minérale à Vic-sur-Cère« , raconte Béatrice, de l’office de tourisme du Carladès, devant la Maison dite de la Reine Margot, une très belle bâtisse du XVe siècle.

Au XVIIe siècle, la source de Vic-sur-Cère devint l’une des plus fréquentées d’Auvergne grâce à Louis XIV, qui fit nommer un garde fontainier pour l’exploitation des eaux et leur mise en bouteilles. Infertile après 22 ans de mariage, sa mère, Anne d’Autriche, serait venue « prendre les eaux » de Vic l’année précédant sa naissance… De 1640 à 1750, la station de Vic connait un véritable essor et la plus grande renommée de son histoire. En 1699, Les Délices de la France, ancêtre des guides touristiques, affirment que « Vic est très agréable dans la belle saison, parce que ses eaux minérales y attirent une infinité de personnes de toutes conditions, soit pour y jouer et pour s’y divertir, ou pour y retrouver la santé ».

Jusqu’à 600 000 bouteilles d’eau minérale expédiées dans l’année

Après le chaos de la Révolution française, c’est au XIXe siècle que Vic-sur-Cère, dotée d’une gare en 1868, devient un haut lieu du thermalisme. Sous l’impulsion d’Antoine Fayet, maire fortuné et propriétaire de la source, celle-ci est déclarée d’utilité publique en 1890. Un établissement des bains ouvre l’année suivante, bientôt suivi par le Grand Café des sources et son casino, en 1895.« En 1897, Vic-sur-Cère fut aussi l’une des premières communes électrifiées », rappelle Béatrice.

Ouvert en 1898, le Grand Hôtel de la Compagnie des chemins de fer d’Orléans se distingue en accueillant pendant quelques semaines en cure la reine de Madagascar, Ranavalona III, en 1903.

Vic sur cere maison des eaux minérales

Revivez la Belle Époque dans les Gorges du Pas de Cère

À cette période, jusqu’à 600 000 bouteilles d’eau minérale sont expédiées partout en France et une quinzaine d’hôtels cohabitent avec des villas cossues à Vic, surnommée alors « la Suisse auvergnate ».

Le sentier aménagé dans les Gorges du Pas de Cère permet une immersion dans cette Belle Époque. Depuis l’office de tourisme, rejoignez en 20 minutes le hameau de Salvanhac et le point de départ du sentier « Mystère au Grand Hôtel ». Sur ce tronçon d’un kilomètre sans dénivelé, des ombrelles colorées abritent de vieilles photos et des explications sur ce lieu pittoresque, jadis très prisé des curistes. Avec une intrigue à résoudre à la clé…

Membre depuis début 2019 de la Route des Villes d’eaux et des Accros du peignoir, Vic entend revaloriser ses atouts bien-être et santé en revendiquant la « peignoir attitude » ! Comme un juste retour aux… sources.

auteur

par Catherine Levesque
le 05 novembre 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo
Du jour picto picto -1.4° picto 6.5km/h
19/11 picto picto -4.3° picto 4.4km/h
20/11 picto 1.2° picto 5.9km/h
21/11 picto picto 3.3° picto 12.2km/h
22/11 picto picto 4.0° picto 2.7km/h

Webcams Le Lioran

Enneigement Le Lioran

Dimanche 17 : Couvert le matin, éclaircies l'après midi

LIORAN 1160

Hauteur : 20 cm

LIORAN 1855

Hauteur : 35 cm

Voir le bulletin neige complet