fbpx

Ange gardien du moulin de Niervèze, un hameau authentique de quatre âmes niché sur les hauteurs de Thiézac, l’ambassadeur Yves Poujol entretient aussi le patrimoine familial, qu’il nous dévoile avec son accent chantant.

C’est l’amour qui a conduit l’Aveyronnais Yves Poujol dans un hameau reculé du Cantal. L’amour d’une femme, puis d’une maison. « Mon épouse est née à Laborie, à un kiomètre au dessus de Niervèze, un hameau typique où subsistent des chaumières, un four à pain, un moulin. Nous nous sommes mariés en 1977 à Saint-Jacques-des-Blats et nous passions au minimum quinze jours par an chez sa mère, dans une maison typiquement auvergnate », confie ce retraité des Télécoms, qui a fait carrière à Paris et Montpellier. Pour restaurer cette ancienne ferme, où ils décident de s’installer en 2009, le couple part en retraite anticipée. « Il n’y avait aucun confort à l’époque, mais nous avons tenu à conserver l’ancien pavé et toutes les pierres. Il n’y a pas un mur de Placo. Un vrai challenge ! », se félicite Yves, qui se targue de posséder une source dans cette maison adossée à la montagne. « C’est suffisamment rare pour être signalé : au niveau de l’ancienne souillarde, une cavité est creusée dans la roche et nous y recueillons l’eau de ruissellement avec une petite casserole », explique-t-il. Une tradition à laquelle ne dérogent jamais ses deux enfants quand il s’agit de préparer le pastis !

Un moulin au toit de lauze, objet de toutes les attentions

De l’eau au moulin de Niervèze, il n’y a qu’un pas. Impliqué dans l’association « Niervèze, hameau d’hier et d’aujourd’hui », Yves fait la connaissance de Jean-Pierre Arnaud, qui a remis en service le dernier moulin du hameau, construit au XVIIIe siècle et restauré avec le concours du Parc naturel régional des Volcans d’Auvergne.

« Mes beaux-parents étaient naturellement proches de Niervèze, car la route entre Saint-Jacques-des-Blats et Laborie n’est arrivée qu’en 1975 ! Ils y livraient leur lait à dos d’âne », précise Yves, qui, après huit étés passés aux côtés de Jean-Pierre, connaît tous les rouages du petit moulin couvert d’épaisses lauzes de phonolite.

« Jean-Pierre a plus de 90 ans et c’est désormais moi qui ouvre le moulin tous les jeudis après-midis, en juillet et août, voire d’autres jours pour les groupes qui en font la demande. Avant le Covid, nous le faisions aussi visiter lors de la Fête du pain et du patrimoine, le dimanche qui suit le 15 août. »

Jean-Marc Rispal, qui lui file un coup de main pour l’entretien, fait alors chauffer le four banal et le boulanger de Thiézac monte les pâtons dans des corbeilles pour les enfourner. Une tradition qu’Yves entend bien transmettre à qui voudra reprendre le flambeau.

visite moulin Niervèze dans le Cantal

Coups de cœur :

  • La cascade de Faillitoux
  • Le lac sauvage à Dienne : « On peut y pêcher sans permis (on paie ce qu’on a pêché) et déguster une excellente truffade, comme à la maison, à l’auberge du même nom.
  • Le Puy Gros depuis Niervèze : « Le puy Gros, c’est notre phare. Quand on l’aperçoit, on est chez nous ! Il est facile d’accès par le chemin qui monte aux chaumières et aux burons restaurés. »
  • Le bois de la Tête, entre Niervèze et le puy Gros.

A ne pas manquer !

Le hameau de Niervèze s’anime pour des fêtes locales, en particulier au mois de juin pour la Fête du Patrimoine de Pays et des Moulins, et au mois d’Août pour la Fête du Pain !

auteur

par Catherine Levesque
le 17 août 2023

Virginie - 18 août 2023

Merci pour eux ! ;)

Pentecote - 17 août 2023

merci à ces personnes qui s'investissent pour faire vivre ce joli petit hameau

FAQ
Météo
Du jour picto picto 7.0° picto 11.8km/h
21/04 picto picto 1.0° picto 13.6km/h
22/04 picto 0.5° picto 13.5km/h
23/04 picto picto 0.6° picto 8.3km/h
24/04 picto 0.4° picto 7.2km/h

Webcams Le Lioran