fbpx

Dernier village avant les estives, Pailherols est célèbre pour sa fête des fromages et son auberge familiale. Depuis 2016, une œuvre à ciel ouvert y rend hommage aux buronniers le long d’un magnifique sentier de randonnée. Rencontre avec Jean-Pierre Vazelle, ambassadeur passionné.

« J’ai toujours aimé mon p’tit bled », résume laconiquement Jean-Pierre Vazelle au sujet de Pailherols, le village de 152 habitants où il a restauré la maison de ses parents, dans un hameau un peu plus haut. « Pailhès, c’est le front pionnier en occitan, explique le professeur de français retraité aux yeux bleu glacier. C’est le dernier village avant les estives, ce qui lui confère un caractère exceptionnel. Après, il n’y a que des burons jusqu’à Murat ! »

Paysage de rando à Pailherols

La Fête des fromages de Paiherols, une institution dans le Cantal

Chaque été, cet ambassadeur de l’office du tourisme du Carladès fait visiter Pailherols régulièrement. La célèbre Fête des Fromages a lieu le premier week-end de juin, et perpétue l’une des deux foires accordées par François Ier. Cette manifestation attendue accueille ainsi jusqu’à 7 000 personnes. L’occasion de faire découvrir aux gourmands les estives et les burons, auxquels une œuvre d’art de Camille Henrot, Ma montagne, rend désormais hommage, suite à la demande de l’Association de sauvegarde des burons du Cantal  et de la commune, sur une initiative de Jean-Paul Soubeyre, agriculteur.

Une œuvre-mémoire à contempler en randonnée

L’artiste, de renommée internationale, a interrogé les derniers vachers et a été très sensible à la difficulté qu’ils avaient à manier les claies, ces barrières mobiles en frêne destinées à parquer les vaches et leurs veaux. « Elle a installé le long d’une boucle de randonnée de 10 km une quarantaine de claies abstraites blanches qui disparaissent l’hiver sous la neige, précise Jean-Pierre Vazelle. C’est une œuvre qui se mérite car il faut marcher ! »  

À l’entrée du village, dans un jardin clos, le « Vestiaire du berger » marque le point de départ symbolique d’une montée aux estives, avec les outils du vacher et notamment une paire de bottes. « Ce sont les bottes à Julou, le dernier vacher parti dans les années 2000. Ça leur a apporté un vrai confort après les sabots« , raconte Jean-Pierre, pointant ensuite de l’index un chapeau de pluie et un « traçadou », qui permettait de séparer le caillé du petit lait.

vestiaire du berger pailherols ma montagne

Un panorama époustouflant sur les monts du Cantal

Jamais avare d’une anecdote ou d’une légende locale, Jean-Pierre connaît aussi les coins à marmottes. « Toutes les balades sont superbes. Quand on prend le GR465, on voit petit à petit le Puy Mary  et les différents monts du Cantal. La randonnée la plus intéressante à faire depuis Pailherols, c’est celle du Plomb du Cantal. On met quatre heures pour y aller, en laissant sa voiture aux Fraux, mais le panorama est exceptionnel à l’aller comme au retour, sur la ligne de crête. »

 

Pendant l’été, Jean Pierre vous emmène dans Pailherols pour une visite contée et commentée.
Tous les mardis de juillet/août, sur réservation préalable, rendez-vous à 10h00 aux Flocons Verts, pour tout découvrir de ce charmant village de montagne !
Durée : 2h30 – Gratuit

Le 25 août ne manquez pas la soirée « Ôde aux Buronniers » !
Avec Eric Desgrugilliers partez sur le chemin des montagnes. Celui emprunté, des siècles durant, par les montanhièrs qui s’occupaient des troupeaux en estive, de mai à octobre. Il vous emmènera sur ces lieux en chants du répertoire traditionnel auvergnat.
Toutes les informations en cliquant ici !

visite commentée à Pailherols

auteur

par Catherine Levesque
le 17 août 2020

FAQ
Météo
Du jour picto picto 14.2° picto 11.3km/h
25/09 picto picto 7.1° picto 21.4km/h
26/09 picto picto 8.0° picto 14.5km/h
27/09 picto 7.5° picto 10.7km/h
28/09 picto picto 13.3° picto 9.4km/h

Webcams Le Lioran